mercredi 7 avril 2010

Chronique "les éternels"

Séb, tu vas encore nous les briser longtemps avec tes albums de gratteux français ? Et un coup de cœur du mois en plus! Okay, mais je ne veux pas lire le moindre mot style tapping (dommage), sweeping, legato, ni le moindre nom d’effets fabriqués je-ne-sais-où. Chez les Éternels, on n’est pas à Shred Magazine, va falloir te le dire combien de fois? Au moins autant de fois qu'il me faudra te répéter, chef, que Daniel, c’est une nouvelle preuve de la bonne santé d’une autre facette de la scène française moderne. Celle des guitaristes émérites capables de faire faire un bond en avant à une technique bien connue des amateurs de six-cordes : le tapping. Mais pas seulement.



Merci Sébastien!